Dani Shivers

TIJUANA, MX

Upcoming shows :

Tijuana, Mexico w/ Ford Prco @Cine Tonala - November 16th 2018
Medellin, Colombia w/ Stockhaussen @TBA - December 7th 2018
Bogota, Colombia w/ Inmatfabrik @ Asilo Bar - December 8th 2018
D.F Mexico w/ Makoto Kino @TBA - January 16th 2019

 

Dani Shivers né Yahel "You" Schaffner le 14 novembre à Tijuana (Mexique) est une chanteuse mexicaine, auteure de chansons, compositrice et poète. Mieux connue pour ses "vocaux enfantins", elle joue du clavier, du glockandspiel et de la basse, son travail comprend une musique lo-fi-casio-dark-synth-pop. Le surnom de Dani Shivers lui a été donné par Tony Gallardo, l'un des pionniers du mouvement musical Ruidoson à Tijuana qui lui a aussi présenté LALALA4E, le label de Hermosillo (MX), pour sortir son premier EP Power Naps.

Née dans un foyer mormon à Tijuana, au Mexique, elle a déménagé dans la banlieue de Tijuana à l'âge de 10 ans, où elle a grandi à l'arrière d'un théâtre. Elle a commencé à écrire de la poésie, cultivant un amour pour les films et les livres tandis que sa mère faisait partie du groupe de synth goth Espejos Negros.

À l'âge de 12 ans, Yahel a écrit quelques chansons après avoir passé beaucoup de temps dans des lieux de répétition grâce à l'activité musicale de sa mère. Le premier instrument qui a attiré son attention était la basse. Elle a commencé des leçons de guitare à 14 ans mais elle a quitté la musique après deux ans pour se concentrer sur la poésie. À l'âge de 16 ans, elle rencontre un étudiant du groupe Ibi Ego qui avait besoin d'une bassiste. Quand la chanteuse quitte le groupe, elle se concentre sur la composition, le chant et l'expérimentation avec le court-circuitage d'instruments électroniques. Suivant cette période, elle fréquente une école de cinéma et pratique le montage et la captation vidéo.

Le label Prima Crush de Tijuana, fondé par Gabriel Duprat et David Bravo, sort le LP Jinx en mars 2012, alors qu'elle vivait à Mexico en tant que bassiste de Mentira Mentira. Plus tard à Los Angeles, Adam Forkner de White Rainbow collabore pour le deuxième album Syzygy, écrit à Mexico City et Tijuana, puis enregistré à Los Angeles au studio de Bobby Birdman (The Straight Band - Yacht’s back band - Rob Kieswetter), au studio de Brian Foote. à Portland, et au studio Marriage Records (YU building) à Portland en 2013. Après un retour temporaire à Tijuana, le cinéaste Ricardo Silva lui présente Cranes Records pour sortir Jinx en vinyle, et les albums suivants avec le label basé en France.

La carrière solo de Dani Shivers comprend des collaborations avec des musiciens tels que Gabriel Duprat, Bonsai Babies, Tony Gallardo, Moisés Horta, Adam Forkner, Ibi Ego et Mentira Mentira. Principales influences: The Sundays, Casiotone For The Painfully Alone, Placebo et Cranes.

"Tout a commencé quand Schaffner, l’une des principales compositrices et chanteuse du groupe Ibi Ego, décide d’enregistrer plusieurs mélodies fugitives qui lui échappaient souvent. Se décrivant comme "tête-en-l’air", Schaffner utilise alors une formule simple pour laisser une trace de ses chansons éventuelles : un microphone cheap Radio Shack, des claviers-jouets, et l’ordinateur en proie aux virus de sa mère. Elle commence donc à enregistrer dans ce studio DIY lui servant par la même occasion de chambre. La déconnexion entre les constructions de chansons que Schaffner a imaginé et les contraintes de qualité des instruments ont produit des résultats inattendus, elle explore ainsi des possibilités dans leurs limites. Dans un mélange de mélodies pop et de sons inhabituels qui semblent être sortis de films d’horreur, Dani Shivers construit des chansons naïves et spontanées à l’aide de claviers jouets sauvé de son enfance, doublées de beats agressifs, obscurs et dansants ". - Prima Crush